Equipes/Pilotes 2020
Retour

Grand Prix de Bahreïn 2019

Course

Essais libres
Qualifications
Grille de départ
Course

31/03/2019 - 17h10

Pos
Pilote
Ecurie
Temps
Pneus
1
Hamilton
Mercedes
1h34'21''295
2
Bottas
Mercedes
+ 2''980
3
Leclerc
Ferrari
+ 6''131
4
Verstappen
Red Bull-Honda
+ 6''408
5
Vettel
Ferrari
+ 36''068
6
Norris
McLaren-Renault
+ 45''754
7
Raikkonen
Alfa Romeo-Ferrari
+ 47''470
8
Gasly
Red Bull-Honda
+ 58''094
9
Albon
Toro Rosso-Honda
+ 1'02''697
10
Perez
Racing Point-Mercedes
+ 1'03''696
11
Giovinazzi
Alfa Romeo-Ferrari
+ 1'04''599
12
Kvyat*
Toro Rosso-Honda
+ 1 tour
13
Magnussen
Haas-Ferrari
+ 1 tour
14
Stroll
Racing Point-Mercedes
+ 1 tour
15
Russell
Williams-Mercedes
+ 1 tour
16
Kubica
Williams-Mercedes
17
Hulkenberg
Renault
Tour 53, 6e : Moteur
18
Ricciardo
Renault
Tour 53, 10e : ERS
19
Sainz
McLaren-Renault
Tour 53, 17e : Boîte de vitesses
AB
Grosjean
Haas-Ferrari
Tour 16, 20e : Suite accrochage
* Kvyat : 5 secondes de pénalité, Excès de vitesse dans les stands

Meilleurs tours

#
Pilote
Ecurie
Temps
Tour
1
Leclerc
Ferrari
1'33''411
38
2
Hamilton
Mercedes
1'33''528
36
3
Bottas
Mercedes
1'34''209
42
4
Vettel
Ferrari
1'34''895
43
5
Kvyat
Toro Rosso-Honda
1'34''934
40
6
Hulkenberg
Renault
1'35''215
14
7
Giovinazzi
Alfa Romeo-Ferrari
1'35''237
42
8
Gasly
Red Bull-Honda
1'35''291
42
9
Verstappen
Red Bull-Honda
1'35''311
47
10
Sainz
McLaren-Renault
1'35''586
42
11
Raikkonen
Alfa Romeo-Ferrari
1'35''589
45
12
Norris
McLaren-Renault
1'35''777
14
13
Magnussen
Haas-Ferrari
1'35''892
41
14
Perez
Racing Point-Mercedes
1'36''330
51
15
Ricciardo
Renault
1'36''697
42
16
Albon
Toro Rosso-Honda
1'36''752
39
17
Stroll
Racing Point-Mercedes
1'36''752
39
18
Grosjean
Haas-Ferrari
1'37''262
3
19
Russell
Williams-Mercedes
13'73''131
14
20
Kubica
Williams-Mercedes
1'37''903
13

Arrêts au stand

#
Pilote
Temps
Tours
Pneus
1
Hamilton
13-34
2
Bottas
12-37
3
Leclerc
13-36
4
Verstappen
11-32
5
Vettel
14-35-38
6
Norris
10-34
7
Raikkonen
9-33
8
Gasly
9-39
9
Albon
9-25
10
Perez
8-33
11
Giovinazzi
16-40
12
Kvyat
12-38
13
Magnussen
10-38
14
Stroll
1-23
15
Russell
12-26
16
Kubica
11-27
17
Hulkenberg
12-32
18
Ricciardo
24
19
Sainz
4-24-40
AB
Grosjean
1

Synthèse Course

Voici notre premier Grand Prix référence de l'année ! Comme souvent, Bahreïn nous délivre des courses fantastiques, que ce soit en Formule 1 ou en Formule 2. Et quel retournement de situation par rapport à l'Australie !

Leclerc aura marqué de son empreinte ce week-end, pour sa deuxième course seulement avec Ferrari. Le jeune Monégasque a d'abord signé la pole position avec une belle avance sur Vettel. Malmené au départ en chutant à la 3ème position, Charles a d'abord repris sa place sur Hamilton avant de venir s'attaquer à son équipier pour reprendre la tête de la course.

Sur une voie royale pour sa première victoire, sa Ferrari en a décidé autrement. En manque de puissance, à dix tours de la fin, les Mercedes ont pu le dépasser. Dans son malheur, il conserve tout de même le podium grâce au déploiement de la voiture de sécurité.

En route pour un doublé à la mi-course, après un week-end dominateur, la Scuderia laisse donc les Mercedes signer un nouveau doublé. Si Vettel a été incapable de suivre le rythme de son équipier, il fut également à la merci de Hamilton. En défendant sa position face au Britannique, l'Allemand est alors parti en tête à queue. Cela rappellera des images de 2018 à tout le monde, et si finalement la meilleure arme pour obtenir le titre n'était pas Leclerc ?

La bagarre fut belle à tous les niveaux. Si Gasly n'est pas encore à son aise dans la Red Bull, Verstappen obtient une belle 4ème place. Le Français marque néanmoins ses premiers points de la saison. Norris effectue un très beau Grand Prix et est récompensé du titre honorofique de meilleur des autres, pour son deuxième Grand Prix. Encore une fois, il est dommage de ne pas avoir vu Sainz à l'oeuvre, peut-être un peu trop gourmand en voulant attaquer Verstappen. Qui s'y frotte s'y pique !

Raikkonen engrange de nouveaux points pour Alfa Romeo, qui s'installe en 4ème position. Albon et Perez complètent le top 10.

Renault et Haas sont les grands perdants du jour. Leur destin était pourtant contraire en qualifications, et s'est complètement inversé en course. Si Grosjean a rapidement été hors course, Magnussen dégringolait dans la hiérarchie, n'ayant aucun rythme. Dans le même temps, les Renault ont pris un départ canon. Hulkenberg était en route pour une excellente 6ème place, en partant 17ème, avant d'abandonner à quatre tours du but. Les monoplaces françaises étaient synchro puisqu'elles ont abandonné en même temps ! Un zéro pointé qui aura un goût amer pour les deux écuries.