Equipes/Pilotes 2020
Retour

Grand Prix de Chine 2019

Course

14/04/2019 - 8h10

#
Pilote
Ecurie
Temps
Pneus
1
Hamilton
Mercedes
1h32'06''350
2
Bottas
Mercedes
+ 6''552
3
Vettel
Ferrari
+ 13''744
4
Verstappen
Red Bull-Honda
+ 27''627
5
Leclerc
Ferrari
+ 31''276
6
Gasly
Red Bull-Honda
+ 1'29''307
7
Ricciardo
Renault
+ 1 tour
8
Perez
Racing Point-Mercedes
+ 1 tour
9
Raikkonen
Alfa Romeo-Ferrari
+ 1 tour
10
Albon
Toro Rosso-Honda
+ 1 tour
11
Grosjean
Haas-Ferrari
+ 1 tour
12
Stroll
Racing Point-Mercedes
+ 1 tour
13
Magnussen
Haas-Ferrari
+ 1 tour
14
Sainz
McLaren-Renault
+ 1 tour
15
Giovinazzi
Alfa Romeo-Ferrari
+ 1 tour
16
Russell
Williams-Mercedes
+ 2 tours
17
Kubica
Williams-Mercedes
+ 2 tours
18
Norris
McLaren-Renault
Tour 50, 16e : Dommages monoplace
AB
Kvyat*
Toro Rosso-Honda
Tour 41, 17e :
AB
Hulkenberg
Renault
Tour 16, 15e : MGU-K
* Kvyat : Drive through de pénalité, Accrochage avec les McLaren

Synthèse Course

Mercedes continue sa série de doublés et, comme en Australie, a semblé intouchable ce week-end. Battu en qualifications, Hamilton a rendu la monnaie de sa pièce à Bottas, qui lui avait fait le coup à Melbourne. Le Britannique s'empare de la tête du championnat, avec déjà une avance colossale sur la concurrence non-Mercedes.

Ferrari a été surprise de se retrouver si loin du compte. Leclerc s'est d'abord fait distancer doucement mais surement. La Scuderia a alors décidé de laisser sa chance à Vettel, qui n'a pas fait mieux. Pire, Verstappen a recollé au train des monoplaces rouges.

Leclerc a également été sacrifié au niveau de la stratégie. Au lieu de l'arrêter juste après Vettel, le Monégasque n'a été appelé pour changer ses gommes que quatre tours plus tard, une éternité ! Et rebelote lors du second arrêt. Si Verstappen a joué sa carte à fond, inquiétant même Vettel un instant, le Néerlandais a vu son travail facilité.

Finalement, la troisième place du championnat n'est pas occupée par un pilote Ferrari mais bien par Verstappen. Gasly a enfin tenu son rang, le 6ème, que ce soit en qualifications ou en course, avec en prime le meilleur tour. Le Français a bien entendu du pain sur la planche mais s'acclimater à une équipe et à une monoplace est un processus qui peut prendre du temps. Vu son talent dans les catégories inférieures, Pierre ne tardera pas à rebondir.

Ricciardo marque ses premiers points avec Renault et termine meilleur des autres. Les problèmes sont cependant loin d'être réglés chez le motoriste français, Hulkenberg ayant abandonné. L'Australien a tenu sa place face à Perez, qui a bénéficié d'un excellent départ, et Raikkonen, parti de loin mais dont la monoplace semblait ultra performante en course.

Il faudra s'y faire, si l'Alfa Romeo semble avoir un potentiel indéniable pour s'inviter dans la course à la quatrième place, la Racing Point n'est certainement pas beaucoup plus à la traîne. Stroll est même parvenu à s'intercaler entre les Haas.

Rien ne va plus dans l'écurie américaine. Ultra performante en Australie, nulle part à Bahreïn, les doutes n'auront pas été levés en Chine. Si le rythme en qualifications reste intact, celui de course est bien moins bon que la concurrence.

Grosjean a eu beau se démener, il a été freiné par les Toro Rosso. D'abord Kvyat après son premier arrêt, puis Albon en fin de course. Le Français aurait surement ramené un point s'il n'avait pas été obligé de céder sa place face aux leaders qui lui prenaient un tour. Le Thaïlandais avait des pneus beaucoup plus usés.

Justement, Albon aura marqué les esprits pour son troisième Grand Prix seulement. Absent des qualifications après sa violente sortie de piste en essais libres, il est remonté d'on ne sait trop où finalement, pour marquer le dernier point. De son côté, Kvyat a porté le chapeau de l'incident du départ, un peu injustement on aurait tendance à penser, et a été pénalisé d'un drive through.

Si le Russe a mis les deux McLaren au tapis ou presque dans cet incident, il semblerait que Sainz ne soit pas si innocent que cela. Norris a en revanche été une victime collatérale.

Meilleurs tours

#
Pilote
Ecurie
Temps
Tour
1
Gasly
Red Bull-Honda
1'34''742
55
2
Vettel
Ferrari
1'34''836
37
3
Leclerc
Ferrari
1'34''860
45
4
Bottas
Mercedes
1'34''872
38
5
Hamilton
Mercedes
1'35''892
47
6
Verstappen
Red Bull-Honda
1'36''143
45
7
Stroll
Racing Point-Mercedes
1'36''678
46
8
Grosjean
Haas-Ferrari
1'36''873
37
9
Russell
Williams-Mercedes
1'37''283
51
10
Magnussen
Haas-Ferrari
1'37''471
35
11
Sainz
McLaren-Renault
1'37''502
44
12
Raikkonen
Alfa Romeo-Ferrari
1'37''812
27
13
Kvyat
Toro Rosso-Honda
1'37''975
27
14
Giovinazzi
Alfa Romeo-Ferrari
1'38''048
32
15
Norris
McLaren-Renault
1'38''346
37
16
Ricciardo
Renault
1'38''632
38
17
Perez
Racing Point-Mercedes
1'38''702
37
18
Albon
Toro Rosso-Honda
1'38''901
22
19
Hulkenberg
Renault
1'39''677
14
20
Kubica
Williams-Mercedes
1'39''772
28

Arrêts au stand

#
Pilote
Temps
Tours
Pneus
1
Hamilton
22-36
2
Bottas
21-36
3
Vettel
18-35
4
Verstappen
17-34
5
Leclerc
22-42
6
Gasly
19-39-53
7
Ricciardo
18
8
Perez
20
9
Raikkonen
25
10
Albon
19
11
Grosjean
8-35
12
Stroll
20-44
13
Magnussen
9-33
14
Sainz
1-36
15
Giovinazzi
7-30
16
Russell
22-49
17
Kubica
26
18
Norris
1-17-34
AB
Kvyat
7-25-30
AB
Hulkenberg
11