Equipes/Pilotes 2020
Retour

Grand Prix de Monaco 2019

Course

Essais libres
Qualifications
Grille de départ
Course

26/05/2019 - 15h10

Pos
Pilote
Ecurie
Temps
Pneus
1
Hamilton
Mercedes
1h43'28''437
2
Vettel
Ferrari
+ 2''602
3
Bottas
Mercedes
+ 3''162
4
Verstappen*
Red Bull-Honda
+ 5''537
5
Gasly
Red Bull-Honda
+ 9''946
6
Sainz
McLaren-Renault
+ 53''454
7
Kvyat
Toro Rosso-Honda
+ 54''574
8
Albon
Toro Rosso-Honda
+ 55''200
9
Ricciardo
Renault
+ 1'00''894
10
Grosjean*
Haas-Ferrari
+ 1'01''034
11
Norris
McLaren-Renault
+ 1'06''801
12
Magnussen
Haas-Ferrari
+ 1 tour
13
Perez
Racing Point-Mercedes
+ 1 tour
14
Hulkenberg
Renault
+ 1 tour
15
Russell
Williams-Mercedes
+ 1 tour
16
Stroll
Racing Point-Mercedes
+ 1 tour
17
Raikkonen
Alfa Romeo-Ferrari
+ 1 tour
18
Kubica
Williams-Mercedes
+ 1 tour
19
Giovinazzi*
Alfa Romeo-Ferrari
+ 2 tours
AB
Leclerc
Ferrari
Tour 16, 20e :
* Verstappen, 2ème à l'arrivée : 5 secondes de pénalité, Sortie des stands dangereuse
* Grosjean, 9ème à l'arrivée : 5 secondes de pénalité, Ligne de sortie des stands franchie
* Giovinazzi : 10 secondes de pénalité, Accrochage avec Kubica

Meilleurs tours

#
Pilote
Ecurie
Temps
Tour
1
Gasly
Red Bull-Honda
1'14''279
72
2
Bottas
Mercedes
1'15''163
65
3
Albon
Toro Rosso-Honda
1'15''607
43
4
Ricciardo
Renault
1'15''697
78
5
Sainz
McLaren-Renault
1'15''891
32
6
Hamilton
Mercedes
1'16''167
9
7
Verstappen
Red Bull-Honda
1'16''229
9
8
Hulkenberg
Renault
1'16''276
65
9
Vettel
Ferrari
1'16''277
9
10
Kvyat
Toro Rosso-Honda
1'16''288
31
11
Giovinazzi
Alfa Romeo-Ferrari
1'16''299
46
12
Stroll
Racing Point-Mercedes
1'16''379
45
13
Norris
McLaren-Renault
1'16''413
61
14
Raikkonen
Alfa Romeo-Ferrari
1'16''436
50
15
Perez
Racing Point-Mercedes
1'16''613
67
16
Grosjean
Haas-Ferrari
1'16''746
41
17
Magnussen
Haas-Ferrari
1'16''992
61
18
Russell
Williams-Mercedes
1'17''038
76
19
Kubica
Williams-Mercedes
1'17''388
32
20
Leclerc
Ferrari
1'19''151
6

Arrêts au stand

#
Pilote
Temps
Tours
Pneus
1
Hamilton
24''266
11
2
Vettel
24''483
11
3
Bottas
49''806
11-12
4
Verstappen
24''011
11
5
Gasly
48''019
27-62
6
Sainz
23''795
30
7
Kvyat
24''023
32
8
Albon
25''062
40
9
Ricciardo
24''269
11
10
Grosjean
24''219
50
11
Norris
25''026
47
12
Magnussen
25''419
11
13
Perez
28''463
11
14
Hulkenberg
25''532
9
15
Russell
26''165
10
16
Stroll
24''591
39
17
Raikkonen
26''299
46
18
Kubica
23''946
21
19
Giovinazzi
35''651
44
AB
Leclerc
51''669
9-16

Synthèse Course

Hamilton remporte le Grand Prix de Monaco et creuse ainsi l'écart sur son équipier au championnat. En effet, Bottas n'est classé que 3ème. Tout s'est joué lors de l'unique arrêt au stand, précipité par l'apparition de la voiture de sécurité.

Red Bull a joué des coudes en relâchant Verstappen aux côtés de Bottas. Léger contact entre les deux pilotes dans la voie des stands ! Le Néerlandais a logiquement été pénalisé, lui faisant perdre tout le bénéfice de l'opération.

Si Verstappen franchit la ligne d'arrivée à la 2ème position, il n'est donc que 4ème. Le jeune pilote, clairement plus rapide que Hamilton, n'a pas tenté l'impossible comme il l'aurait peut-être essayé il y a quelque temps.

En pneus mediums alors que ses poursuivants étaient en pneus durs, Hamilton s'est beaucoup plaint à la radio de l'état de ses gommes. Certes passablement usées, un arrêt au stand aurait coûté cher au Britannique et l'aurait même éjecté du podium. Autant rester en piste, les dépassements étant impossible dans les rues de Monaco, Mercedes a tenu bon face à son pilote.

Leclerc avait déjà tout perdu sur une erreur stratégique de Ferrari en qualifications. Le Monégasque n'a pu faire de miracle et s'est frotté au rail en tentant de dépasser Hulkenberg, sur la même manoeuvre qu'il avait réussie juste avant sur Grosjean. Ses fans n'auront même pas eu le plaisir de le voir plus de 16 tours, après s'être qualifié 16ème. Que de coïncidences malheureuses pour le pilote qui arbore le numéro 16.

Derrière, deux stratégies se sont dessinées. Ceux qui ont profité de la voiture de sécurité pour changer leur gommes, et qui ont tout perdu en ressortant derrière des pilotes plus lents qui ne l'avaient pas encore fait. Et ceux qui ont sagement attendu, à l'image de Grosjean, conservant ses gommes tendres 50 tours ! Ces pilotes ont donc creusé un écart largement suffisant pour effectuer leur arrêt tranquillement.

Sainz a donc été le grand gagnant de cette stratégie, McLaren lui permettant en plus de gagner une position dans l'opération. Les deux Toro Rosso finissent en tir groupé et marquent des points importants.

Grosjean, pénalisé pour avoir mordu la ligne de sortie des stands tel un débutant alors qu'il disposait d'une marge confortable, s'est fait chiper sa 9ème place par Ricciardo qui est revenu comme un boulet de canon, signant même son meilleur tour dans l'ultime boucle ! Le Français marque tout de même un point. Magnussen, très bien qualifié, fait partie des malheureux stratèges.

Alfa Romeo et Racing Point n'ont rien pu faire pour remonter dans la hiérarchie. Une fois n'est pas coutume, une Williams a tiré son épingle du jeu, Russell terminant 15ème, devant les Alfa et une Racing Point !