Equipes/Pilotes 2020
Retour

Grand Prix du Canada 2019

Course

Essais libres
Qualifications
Grille de départ
Course

09/06/2019 - 20h10

Pos
Pilote
Ecurie
Temps
Pneus
1
Hamilton
Mercedes
1h29'07''084
2
Vettel*
Ferrari
+ 3''658
3
Leclerc
Ferrari
+ 4''696
4
Bottas
Mercedes
+ 51''043
5
Verstappen
Red Bull-Honda
+ 57''655
6
Ricciardo
Renault
+ 1 tour
7
Hulkenberg
Renault
+ 1 tour
8
Gasly
Red Bull-Honda
+ 1 tour
9
Stroll
Racing Point-Mercedes
+ 1 tour
10
Kvyat
Toro Rosso-Honda
+ 1 tour
11
Sainz
McLaren-Renault
+ 1 tour
12
Perez
Racing Point-Mercedes
+ 1 tour
13
Giovinazzi
Alfa Romeo-Ferrari
+ 1 tour
14
Grosjean
Haas-Ferrari
+ 1 tour
15
Raikkonen
Alfa Romeo-Ferrari
+ 1 tour
16
Russell
Williams-Mercedes
+ 2 tours
17
Magnussen
Haas-Ferrari
+ 2 tours
18
Kubica
Williams-Mercedes
+ 3 tours
AB
Albon
Toro Rosso-Honda
Tour 59, 16e :
AB
Norris
McLaren-Renault
Tour 8, 8e : Freins
* Vettel, 1er à l'arrivée : 5 secondes de pénalité, A gêné Hamilton

Meilleurs tours

#
Pilote
Ecurie
Temps
Tour
1
Bottas
Mercedes
1'13''078
69
2
Leclerc
Ferrari
1'14''356
63
3
Verstappen
Red Bull-Honda
1'14''767
67
4
Hamilton
Mercedes
1'14''813
62
5
Vettel
Ferrari
1'14''875
57
6
Raikkonen
Alfa Romeo-Ferrari
1'15''442
60
7
Hulkenberg
Renault
1'15''995
57
8
Stroll
Racing Point-Mercedes
1'16''043
47
9
Ricciardo
Renault
1'16''075
55
10
Gasly
Red Bull-Honda
1'16''157
51
11
Kvyat
Toro Rosso-Honda
1'16''198
44
12
Grosjean
Haas-Ferrari
1'16''245
60
13
Perez
Racing Point-Mercedes
1'16''314
61
14
Giovinazzi
Alfa Romeo-Ferrari
1'16''365
69
15
Sainz
McLaren-Renault
1'16''471
37
16
Albon
Toro Rosso-Honda
1'17''151
47
17
Russell
Williams-Mercedes
1'17''241
58
18
Kubica
Williams-Mercedes
1'17''285
64
19
Magnussen
Haas-Ferrari
1'17''309
41
20
Norris
McLaren-Renault
1'18''023
4

Arrêts au stand

#
Pilote
Temps
Tours
Pneus
1
Hamilton
23''662
28
2
Vettel
23''782
26
3
Leclerc
23''732
33
4
Bottas
47''450
30-67
5
Verstappen
23''426
48
6
Ricciardo
23''927
8
7
Hulkenberg
24''030
16
8
Gasly
23''485
7
9
Stroll
23''727
45
10
Kvyat
23''825
12
11
Sainz
24''727
3
12
Perez
24''076
11
13
Giovinazzi
23''884
33
14
Grosjean
24''071
34
15
Raikkonen
50''008
6-58
16
Russell
23''686
9
17
Magnussen
24''381
39
18
Kubica
48''329
8-38
AB
Albon
37''950
1
AB
Norris

Synthèse Course

Si Vettel franchit la ligne d'arrivée le premier, c'est finalement Hamilton qui hérite de la victoire. En effet, l'Allemand a écopé de cinq secondes de pénalité. Pénalité qui va faire débat et diviser le monde de la Formule 1 et les fans.

En difficulté au virage 4, la Ferrari sort large dans l'herbe et rejoint la piste et la ligne de course tant bien que mal. Seulement, Hamilton était là et a dû ralentir pour éviter la collision. Vettel argumente qu'il n'avait nulle part où aller, en perdition. Les commissaires ne l'ont pas cru, pensant qu'il avait bloqué son rival sciemment afin de le laisser derrière.

Revenant comme un boulet de canon en fin de course, Leclerc aurait même pu faire descendre d'une marche supplémentaire son coéquipier. Le podium avait de toute façon un goût amer pour Vettel. Loin de son équipier, Bottas a assuré le minimum avec la 4ème place et le meilleur tour en course.

Chez Red Bull, on attendait que Gasly prenne enfin son envol, il n'en fut rien. Pas aidé par une stratégie hasardeuse en s'arrêtant très tôt, le Français n'a jamais pu doubler la modeste Racing Point de Stroll. Avec des pneus usés, impossible pour lui non plus de revenir sur les Renault.

Malchanceux en qualifications, Verstappen a effectué une belle remontée en course. A l'inverse de Gasly, le Néerlandais, chaussé de gommes dures, s'est arrêté le plus tard possible pour ressortir tranquillement en 5ème position.

Très peu en verve lors des dernières courses, les Renault étaient transfigurées au Canada. Ricciardo n'a pas pu réitérer l'incroyable exploit de sa 4ème place sur la grille mais parvient à terminer 6ème. Hulkenberg n'est pas en reste et a challengé l'Australien, même si des consignes d'équipe ont dû être données pour sécuriser les quatorze points inscrits. Il semblait impensable de voir les Renault prendre un tour aux Haas !

A domicile, Stroll a livré une course plus que brillante. 17ème sur la grille, le Canadien a épaté, tout en bénéficiant d'une bonne stratégie à la Verstappen. En fin de course, il s'est même offert la McLaren de Sainz, chapeau !

Le dernier point est attribué à Kvyat, toujours aussi constant. Albon a été une victime collatérale au premier tour et n'a pas eu la même réussite. Norris aurait pu prétendre aux points mais n'a pas été verni non plus, victime d'une casse de freins.

Chez Alfa Romeo, pas de sursaut, tandis que chez Haas, le piètre rythme de course était de retour. Grosjean a dû couper le premier virage, ramassant tous les débris d'Albon et perdant des places. Après son accident de la veille, Magnussen était nulle part et termine derrière la Williams de Russell. Pire encore, le Danois se plaignait à la radio que sa monoplace était la pire qu'il avait conduite. Son ingénieur lui a gentiment rappelé que l'équipe a passé la nuit a la réparer et Steiner, le patron de l'équipe, est même intervenu. Ambiance !